• De revoir leur politique de diffusion d’annonces dans les médias numériques offrant la vidéo en direct en continu
  • D’appuyer les demandes de l’ACA pour que le MRC audite ces plateformes

Toronto, 12 avril 2019: Les annonceurs ont été témoins récemment de deux incidents très troublants dans les réseaux sociaux. Le premier est la diffusion par YouTube de certaines vidéos mettant en scène des enfants et le second, la transmission en direct par Facebook du massacre en Nouvelle-Zélande et le partage subséquent de cette vidéo dans les réseaux sociaux. L’Association of New Zealand Advertisers, le pendant néozélandais de l’ACA, a été l’un des premiers organismes à réclamer des changements – demandes qui ont reçu l’appui de la Fédération mondiale des annonceurs (WFA).

« Si les entreprises prennent la décision ultime, la WFA demande à ses membres* et aux marques du monde entier — en tant que bailleurs de fonds de la publicité en ligne — d’exiger des plateformes numériques qu’elles en fassent plus en matière de prévention pour ainsi éviter que leurs services et algorithmes ne soient pris en otages par des personnes mal intentionnées. »

Actions recommandées par l’ACA

  1. Réévaluez vos politiques de diffusions des publicités dans les flux vidéo en direct et assurez-vous que ces derniers respectent vos directives

  2. Certaines plateformes incluent en effet vos annonces par défaut dans leurs flux vidéo en direct – à moins d’indication contraire de votre part. Informez-vous des choix que vous avez effectués et apportez les correctifs nécessaires.

    Faites aussi une distinction entre les sources de vidéo en direct en continu surveillées et celles qui diffusent sans surveillance. La majorité des flux vidéo dans les médias numériques ne sont pas surveillés contrairement à ceux des télédiffuseurs, qui sont soumis à un suivi professionnel et sujets à une interruption immédiate en cas de problème. Les annonceurs devraient continuer de gérer et de suivre la diffusion des contenus identifiés à leurs marques en fonction de la politique de leur entreprise.

  3. L’ACA réclame un changement systémique à travers l’audit des plateformes par le MRC
  4. À l’automne 2018, le Media Rating Council (MRC) a publié ses lignes directrices sur la sécurité des marques. Celles-ci permettent d’évaluer le fonctionnement et les mesures de sécurité des plateformes numériques avant leur accréditation éventuelle. L’ACA estime que les annonceurs ont tout intérêt à inciter les plateformes à se soumettre à un audit du MRC et à obtenir son accréditation pour la sécurité des marques. Ce processus rigoureux repose sur la participation de chefs de file de l’industrie spécialisés en évaluation des médias, en sécurité des marques et en gestion de la publicité.

Pour obtenir plus d’information à ce propos, veuillez communiquer avec Chris Williams, notre vice-président, Marketing numérique, à , ou avec Patrick Hotte, notre vice-président, Québec, à .

* Page en anglais seulement.

Des questions?

Les médias devraient transmettre toutes leurs demandes à :

Jessica Yared
Gestionnaire, Marketing numérique
416-964-3805 poste 1006