L’un des plus gros faux pas à éviter en marketing des médias sociaux

1 Décembre 2021 | Shazia Khan, stratège, Médias sociaux, Globe Content Studio

Les médias sociaux ne se posent plus comme les petits nouveaux dans l’arène publicitaire. D’abord une façon amusante, facile et efficace de vous faire connaître, ils se trouvent dorénavant au cœur des communications d’entreprises et se montrent efficaces pour rechercher des prospects, promouvoir les ventes, fournir un service à la clientèle et analyser des données complexes.

Globe Content Studio, à titre de division d’un important canal d’information qui rejoint 20 millions de Canadiens par mois, a travaillé avec une vaste gamme d’annonceurs issus de toutes les industries. De ce fait, nous avons appris comment ils envisagent et exploitent les médias sociaux et comment ils en tirent parti. Ce qui veut dire que nous avons pu constater ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Plusieurs marques, grandes ou petites, de toutes industries, en ligne ou dans la vie réelle, ont tendance à faire les mêmes faux pas. Ce qui n’est guère surprenant, particulièrement en 2021. Mais, parlons du plus gros faux pas qui existe et comment l’éviter.

N’oubliez pas qui vous êtes

« Se connaître soi-même. » Voilà bien une maxime entendue un nombre incalculable de fois. Qu’est-ce que ça veut dire? En résumé : sachez qui vous êtes, et qui vous n’êtes pas.

Dans notre monde, cela se traduit par la nécessité de connaître à fond vos objectifs d’entreprise et ce qui n’entre pas dans ce cadre. Comment les médias sociaux peuvent-ils servir ces objectifs ou, au contraire, vous en éloigner? Les réponses à ces questions doivent servir de fondement à toute planification stratégique des médias sociaux.

Nous voyons des entreprises qui essaient d’être partout à la fois, de faire de tout et d’être tout pour tout le monde. Il s’agit d’un endroit fantastique pour expérimenter, mais pas au détriment de votre marque ou de vos bénéfices. Si ce n’est déjà fait, prenez toujours l’habitude, avant chaque publication, de vous poser la question suivante : « Pourquoi affiche-t-on ceci? ».

Mais, attention à l’effet boule de neige

En raison de leur popularité, les mèmes Internet se révèlent très faciles à utiliser pour éloigner une marque de sa voie et lui faire rater ses objectifs. La dernière publication de Drake, devenue virale cet été lorsqu’il a annoncé la sortie d’un nouvel album, s’avère un exemple concret :

Lorsque Drake a lancé cette pochette sur ses médias sociaux, le moins que l’on puisse dire c’est que la réaction a été forte et qu’elle a inspiré certains contenus humoristiques.

Rien de nouveau dans l’univers de Drake, mais voilà la réalité : ce sont essentiellement des marques et des personnalités politiques, et non des adeptes ou des usagers réguliers, qui ont rendu cette publication virale. Plusieurs d’entre elles n’ont cependant pas réussi à susciter des réactions positives chez leurs adeptes comme en font foi les commentaires laissés sous leur publication et les argumentaires élaborés et publiés par la suite.

Toutefois, au moins une marque a réussi à en tirer un avantage : Trojan. La division canadienne de Trojan a affiché sa propre « pochette » sur son compte le jour suivant l’affichage de Drake, et cela a fonctionné. Pourquoi?

Pour trois raisons : le calendrier et le contenu étaient en parfaite harmonie avec le plan d’action de la marque (couleurs vives à profusion, culture pop, mèmes et même des affichages de Drake déjà très présents sur le fil de Trojan); le ton était le même que la marque exploite depuis plusieurs années, c’est-à-dire provocant et coquin; et, peut-être plus important encore, il s’agissait d’une façon judicieuse et subtile de promouvoir l’efficacité du produit.

Le message à retenir

Ne succombez pas à la pression populaire, mais n’ignorez pas non plus l’évidence même. Plutôt que de consentir du temps et des ressources à afficher ce que tout le monde affiche, et par le fait même risquer votre réputation, concentrez vos efforts à planifier des contenus qui correspondent à la personnalité de votre marque, à votre plan d’action et au public que vous souhaitez rejoindre.

Si une tendance se présente et qu’elle constitue une belle et réelle occasion pour votre marque, emboîtez-y le pas.

 


 

Globe Content Studio est la division de marketing de contenu de The Globe and Mail. Grâce à une rigueur journalistique éprouvée, l’entreprise rehausse le récit narratif des marques et livre des résultats commerciaux. Écrivez-nous à ou suivez-nous sur les médias sociaux.